Différence entre arbalète recurve et arbalète poullies

Quelles différences entre arbalète recurve et arbalète à poulie ?

Se composant d’un arc et d’un fût, une arbalète se présente comme une arme de jet de carreaux à la place des flèches. Il est possible de recharger manuellement ou mécaniquement une arbalète. Cet outil combine plusieurs mécanismes de la carabine et de l’arc. De la première arme, l’arbalète tient sa crosse, son système de détente simple ou à mécanisme, son levier de sécurité et aussi son mode de visée. Cette arme de tir se rapproche de l’arc par ses branches, sa corde et son projectile pouvant tuer un gibier par hémorragie. Cependant, ces caractéristiques ne font pas que l’arbalète soit une arme hybride. C’est surtout une arme à flèche et de précision qui a une cadence de tir réduite. Classée dans la catégorie D2H des armes blanches par les législateurs, les conditions de vente et d’utilisation de l’arbalète sont régies par le décret N°2013-700 du 30.07.2013 mis en application le 06.09.2013. Elle peut être mise en vente à tout majeur et mineur jouissant du consentement d’un tuteur. Son achat est donc conditionné par la présentation préalable d’une pièce d’identité. C’est une arme à corde très puissante, mais silencieuse. Déclinée en plusieurs variantes, une arbalète peut être recurve ou à poulie. Découvrez dans ce billet, les détails qui différencient ces deux modèles.

Qu’est-ce qu’une arbalète à poulie?

Une arbalète à poulie ou compound est la combinaison entre l’arbalète traditionnelle et l’arc à poulie. Cette arme de tire ressemble à son aïeule par la réduction de la force essentielle à l’armement de la corde, mais aussi par l’optimisation de la précision de tir. Par l’augmentation de la vitesse à laquelle est projeté le carreau, elle se rapproche plutôt de l’arc à poulie. Actuellement, les arbalètes à poulies sont utilisées pour la chasse, sauf en France. Elles servent désormais pour des jeux de tir sur cibles. Généralement, une arbalète à poulie a une puissance d’environ 150 livres pour une vitesse de projectile pouvant atteindre les 350 à 420FPS pieds/seconde. La longueur du projectile fait environ de 14 à 22 pouces pour un poids total d’environ 30 à 35 grammes.

Qu’est ce qu’une arbalète recurve ?

Une arbalète recurve, comme son nom l’indique, est une arbalète disposant de courbes inversées aux extrémités des branches de l’arc sans les poulies. Le mot « recurve » se traduit par « recourbé » en français. Contrairement à une arbalète traditionnelle ou composée, ce modèle est nettement plus large. Disposant de moins de pièces mobiles, une arbalète recurve permet un changement de corde de tir plus facile. Dotée d’un système de fonctionnement simple, cette arme est démunie de câbles à poulie, contrairement à une arbalète à poulie dite compound. Ainsi, ce modèle s’entretient plus facilement que celle à poulie.

La puissance requise pour les arbalètes

On classe les arbalètes selon leur puissance comprise dans un intervalle entre 50 et 260 livres. Cette tension, une fois exercée sur la corde, arrive à propulser le carreau à une vitesse maximale de 130 m/s. Si vous pensez partir pour une partie de chasse aux cerfs, il vous faudra un modèle qui peut atteindre 200 livres. Les modèles à poulies ou recurve peuvent très bien atteindre cette puissance. Il est cependant à noter que la chasse de ce type est interdite en France. Pour tester la performance de votre arbalète, vous devrez donc aller en Amérique, en Afrique dans les pays de l’est de l’Europe ou en Russie . Avec une telle puissance, le carreau peut transpercer facilement un gros gibier si vous tirez sur le côté dans un organe vitale. En se servant d’un étrier, un chasseur assez musclé arriverait à armer manuellement une arbalète dotée d’une puissance de 150 livres. Avec ce système à poulies, les fabricants peuvent réduire le poids de la traction de 50%. Cette aide à l’armement permet de bander facilement la corde d’un modèle d’arbalète très puissante. Les poulies permettent aussi aux flèches d’atteindre une vitesse de tir très rapide.

Les détails qui différencient une arbalète recurve de celle à poulie

Le système de poulie constitue la principale différence entre un modèle d’arbalète recurve et celui à poulie compound. Les arbalètes à poulie se démarquent avec leur système de poulies de différentes tailles. Généralement, elles sont formes ovales ou rondes situé au bout des branches. Pour un modèle recurve, la corde est directement fixée à ses branches. Le système à poulie a comme avantage d’offrir une réduction d’effort fourni durant l’étirement de la corde identique au principe du palan. Ce système permet donc à l’utilisateur d’armer facilement son arbalète. Lors du déclenchement du mécanisme, les poulies réduisent l’intensité de la force exercée sur la mécanique.

La différence entre une arbalète recurve et une arbalète à poulie se ressent aussi au niveau de sa puissance. Comparaison faite, le modèle à poulies est plus puissant que l’autre. Cette puissance est associée aux branches de l’arbalète à poulie qui sont nettement plus raides en version mono-branche ou plus souple en version double branches que celles d’une arbalète Recurve. Cette élasticité des branches confère plus d’énergie dans le jet du carreau. Le système à poulies joue aussi un rôle important dans l’armement de l’arbalète, car il permet d’armer plus facilement la corde. Des flèches de même poids lancées avec une arbalète à poulies atteindront une vitesse plus élevée que celles lancées avec une arbalète recurve. Il est à noter que le record de vitesse de trait est détenu par un carreau tiré avec une arbalète à poulies. Ce modèle détient aussi le record de puissance parmi d’autres types d’arbalète.

D’un point de vue mécanique, une arbalète recurve est plus simple d’utilisation qu’une arbalète à poulie. Cette simplicité dans le mécanisme joue en faveur du fonctionnement de cette arbalète. Comme le modèle recurve n’est équipé d’aucun câbles contrairement à l’arbalète à poulie, son entretien est donc plus facile à assurer, sans outils spécialisés. En effet, si vous cassez par exemple une corde de tir , vous pouvez la réparer vous-même. Ceci n’est pas le cas d’une arbalète à poulie. Si vous cassez votre corde, vous aurez besoin d’une presse à arc, ou de trouver un système de compression de l’arc genre serre joint, cric ou autre presse hydraulique, mais aussi d’un technicien spécialisé pour la réparation. Cette spécificité fait aussi que les arbalètes recurve se rangent plus facilement que les arbalètes à poulies plus fragile au niveau des poulies.

D’un point de vue esthétique, les arbalètes recurve sont plus longues que les arbalètes à poulie, et certains modèles sont démontables avec la corde en place. Cela facilite le transport des modèles à poulies, contrairement aux recurves. Cette petite taille permet aussi à une arbalète à poulies d’être facilement manipulable dans des endroits assez étroits. La nouvelle tendance des années 2016-2017 est aux arcs ultra compacts avec des grandes poulies. On voit également sur le marché des arbalètes à poulies apparaître des versions à arc inversé dont Barnett est le premier à avoir lancé le concept. Depuis, les plus grands fabricants d’arbalètes telles que Mission, Horton, Ten Point ou Ravin ont suivi cette mode en sortant chacun leur ’propre arbalète à poulie à arc inversés ultra compact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.